PLUS DE JEUNES EMPRUNTENT POUR ACHETER UN LOGEMENT

Actualites / Par Zacharia Gunet

21-02-2019

PLUS DE JEUNES EMPRUNTENT POUR ACHETER UN LOGEMENT

Les emprunteurs sont de plus en plus jeunes, mais gagnent de moins en moins. Explication ? Les banques font plus de compromis.

 

Plus que jamais, l’immobilier attire les jeunes acheteurs. Pour eux, il s’agit d’une valeur sûre et inamovible. Tout le monde aura toujours besoin d’un logement après tout. Selon Sylvain Lefevre, président de la Centrale de Financement à Paris, les gilets jaunes ont aussi contribué à ce phénomène en renforçant « l'idée que l'immobilier est plus que jamais une valeur refuge». De plus, le site meilleurtaux.com ajoute que le taux de dossiers d’emprunt signés avec compromis, a augmenté de 8 % lors de l’année 2018.

 

Il faut dire que les banques semblent jouer le jeu, favorisant les crédits immobiliers même si elles doivent revoir leurs critères à la baisse. En moyenne, le revenu moyen nécessaire d’un foyer en France, pour emprunter l’équivalent de 266.662 euros, a diminué de 20 % ces deux dernières années, dont 15 % juste en 2018. De 5500 euros en 2016, il est donc passé de 4378 euros en 2018, encore une fois, selon le site Meilleurtaux.

Bien sûr, ces conditions ne sont pas les mêmes partout. À Paris notamment, un foyer doit en moyenne gagner plus de 8000 euros pour pouvoir emprunter plus les 266.000 euros et quelques.

 

Hausse des prix : baisse des emprunts à prévoir ?

L’augmentation des prix des logements neufs à beau avoir diminué cette année, elle s’élève tout de même à 2,2 %. Cette hausse serait dû entre autres, à une plus grandes difficulté des promoteurs à obtenir des permis de construire [lien interne vers : LA HAUSSE DES PRIX DU NEUF].

 

Cette tendance risque de voir le nombre d’emprunts et d’achats dans le neuf, baisser dans le courant de l’année 2019, et ce malgré l’aide des familles aux jeunes acheteurs qui est de plus en plus fréquente et plus importante : en moyenne, celles-ci fournissent un apport entre 20.000 et 50.000 euros par foyer.

 

Calculez le montant de votre prêt à taux zéro