Les etapes d'achat dans le neuf

Vous y êtes ! L’idée d’acheter un appartement neuf a fait son chemin, vous vous sentez enfin prêt à franchir le pas. Que ce soit pour investir dans l’achat d’un logement neuf ou pour y habiter.

1. BIEN SE RENSEIGNER

Demandez-vous tout d’abord : quelles sont vos envies en ce qui concerne votre voisinage ? Désirez-vous habiter dans un endroit en particulier ? Dans des conditions particulières ? Renseignez-vous sur le lieu : commerces, transports, écoles, ainsi que sur toute autre structure à proximité qui pourrait vous être utile et vous intéresser.

Le terrain vous convient-il ? Les logements seront-ils vraiment à votre goût ? Afin de le savoir, poser toutes vos questions au promoteur en charge du projet, ou à l’agence, est fortement recommandé. N’hésitez jamais à demander même ce que vous pensez être évident : mieux vaut être certain maintenant, plutôt qu’avoir de mauvaises surprises plus tard.

Dans quelles conditions le bien est-il vendu ? Par exemple, aurez-vous votre mot à dire lors de la construction ou n’aurez-vous de droits sur le logement qu’une fois les travaux terminés ? À quelle date la construction est-elle censée s’achever et quelles sont les pénalités en cas de retard ? Toutes ces informations, l’agence ou le promoteur, peut vous les fournir.

2. LE FINANCEMENT

Tout le monde ne possède pas dans son compte en banque, les fonds nécessaires à l’achat d’un logement. Aussi, recourir à certaines méthodes de financement devient alors nécessaire.

Pour un nouvel acheteur dans le neuf, il existe plusieurs possibilités.
Tout d’abord, il y a le PTZ : le prêt à taux zéro. C’est un prêt bancaire qui ne vous fait payer aucun intérêt : seulement la somme empruntée. Il a pour but spécifique de vous aider à régler une partie du prix d’achat de votre futur logement. Il n’en couvre cependant pas l’intégralité. Il vous faudra soit compléter la somme manquante de votre poche, soit par un autre prêt. Rappelons-le cependant : aucun intérêt à payer sur la somme empruntée.
Les remboursements du PTZ ne débutent qu’après une période donnée : vous n’avez rien à rembourser pendant 5 à 15 ans (selon vos revenus), sauf si vous le souhaitez. Pour y être éligible, vous ne devez pas avoir été propriétaire de votre logement actuel, les deux années qui précèdent le prêt. De plus, vous avez droit au PTZ pour tout logement neuf. La durée de remboursement peut aller de 20 à 25 ans.
Vous pouvez effectuer une simulation de PTZ sur notre site (lien ADN). Pour savoir si vous y êtes éligible et pour plus de détails, nous vous conseillons le site des services publics (lien externe).

Ensuite, il y a le prêt VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement) ; Il s’agit d’un prêt pour ceux qui désirent acheter un logement encore en construction. Celui-ci peut se présenter de deux manières :
La première, une fois le prêt validé par la banque, vous épargne toute transaction direct avec le promoteur. À chaque étape de la construction, celui-ci envoie un justificatif à la banque, qui lui verse un pourcentage du prix d’achat. La seconde manière de procéder, revient à déposer l’argent du prêt sur un compte et de ne payer le logement qu’une fois les travaux achevés.
Les intérêts du prêt VEFA sont à régler durant la construction du bien. Ce n’est qu’une fois les clés en main, que vous devrez commencer à rembourser l’emprunt. Pour plus de détails, retrouvez toutes les explications ici (lien externe).

Il existe ensuite la loi Pinel, qui diminue vos impôts si vous décidez de mettre en location votre bien nouvellement acheté (une fois les clés en main bien sûr). Plus de détails sur notre site (lien ADN).
Louer votre bien nouvellement acquis peut également vous permettre d’utiliser les mensualités du loyer que vous percevez, pour rembourser le ou les prêts auxquels vous avez souscrit pour l’achat du logement.
Procéder ainsi ou non est bien sûr, entièrement votre choix : habiter dans votre appartement une fois celui-ci terminé, ou le louer pour bénéficier de la loi Pinel et faciliter vos remboursements. Nous ne faisons ici, que vous donner des éléments de réflexion.

3. TROUVER SON LOGEMENT

Vous savez dans quelle zone ou quartier vous désirez habiter ? Vous avez votre plan de financement en tête ? Vous n’avez plus qu’à trouver votre logement !
Pour ce faire, passer par une agence comme la nôtre est bien entendu, la marche logique à suivre. Vous pouvez visualiser les plans de l’appartement ou mieux encore, si ceux-ci sont disponibles, profiter de visites vidéos ou d’outils de visite virtuels interactifs qui vous permettent de circuler dans le logement en restant devant votre écran.
Vous pouvez également demander à visiter un logement témoin (un logement aménagé à l’image de celui actuellement en construction).

C’est alors à vous de vous projeter dans l’espace présenté, afin de savoir si oui ou non, le logement étudié est celui qu’il vous faut.

4. RÉSERVER VOTRE BIEN

Pour tout achat VEFA (de logement qui n’existe pas encore), vous pouvez signer un contrat de réservation avec le promoteur. Celui-ci vous permet d’officiellement notifier ce dernier de votre intention d’acheter,. Vous devez alors déposer une somme de dépôt de garantie de 5 % du prix d’achat. Vous disposerez ensuite de 7 jours de réflexion et de rétractation si vous le signez au siège du promoteur (14 jours si vous le signez en dehors du siège).
Sans contrat de réservation, méthode moins sûre si vous ne voulez pas que quelqu’un d’autre prenne l’appartement, les délais de rétractation son alors de 10 jours.
Pour vous rétracter, veillez bien à envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception, au promoteur. Attention de bien respecter les délais : le promoteur pourrait sinon, exiger un dédommagement.

Ne vous en faites pas, l’Agence du Neuf se tient à disposition pour vous accompagner renseigner ses clients, pendant toutes ces étapes de l’achat.

Calculez votre prêt à taux zéro

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Calculez le montant de votre prêt à taux zéro